La Côte d’Ivoire abrite les manœuvres militaires maritimes « Obangame Express 2017 »

210
Général Thomas D. Waldhauser, le Commandant de U.S. African Command (AFRICOM)

Les forces maritimes des pays du Golfe de Guinée, d’Europe, d’Amérique du Sud et des Etats-Unis, ainsi que plusieurs organisations régionales et internationales vont participer aux manœuvres maritimes multinationales qui débutent le 23 mars 2017.

Organisées par U.S. African Command (AFRICOM), les manœuvres Obangame Express 2017 visent à améliorer la coopération régionale et la sensibilisation sur le domaine maritime. Ces manœuvres permettront également aux forces en présence d’échanger des informations pratiques et à améliorer leurs expertises tactiques en matière d’interception en vue de renforcer de façon générale les capacités des pays du Golfe de Guinée et d’Afrique de l’Ouest à combattre les activités illicites.

L’exercice comprend essentiellement des simulations en mer et sur terre au cours desquelles des participants issus de 31 nations vont pratiquer des scénarios liés à la lutte contre la contrebande, les déversements de produits pétroliers ainsi que la piraterie. Obangame Express 2017 permettra également de former les participants sur les techniques d’embarquement, les opérations de recherche et de sauvetage, l’assistance médicale aux blessés, la maîtrise des communications radio ainsi que les techniques de gestion de l’information.

Selon le Commandant des Opérations Tactiques d’Obangame Express 2017, le Capitaine de la Marine, Heidi Agle :

« la sécurité maritime est un effort collectif, c’est pourquoi Obangame Express 2017 est un exercice si important. La majorité des activités économiques de la région reposent sur la sécurité et le droit dans l’utilisation des eaux du golfe de Guinée. Obangame Express 2017 permet de réunir et d’accroître la capacité collective des forces maritimes africaines, européennes, sud-américaines et américaines à relever les défis qui menacent la liberté et la sécurité de nos océans. Cela est possible grâce à l’utilisation de scénarios réels conçus pour accroître la capacité des pays du Golfe de Guinée à dissuader la piraterie, le trafic illicite et d’autres menaces maritimes. Cet exercice, à travers ses diverses formes et dénominations au fil des ans, s’est révélé efficace dans le cadre des efforts visant à accroître les capacités des pays partenaires. Je suis impatient de travailler encore une fois avec nos partenaires africains pour dissuader les activités criminelles en mer. »

Les États-Unis fourniront plusieurs équipes de formateurs et de moniteurs opérant dans des pays partenaires africains et à bord de navires partenaires. La participation de la Côte d’Ivoire à Obangame Express 2017 témoigne du leadership d’un partenaire africain, après sa première participation en tant qu’observateur aux manœuvres de 2015 et tant que pays hôte pour ses manœuvres de 2017. La signification de « Obangame » provient d’un mot du peuple Fang qui habite le sud du Cameroun signifiant « union » qui est le véritable esprit de cet effort.

Source : Ambassade des Etats Unis à Abidjan

Commentaites

comments