L’information ivoirienne au jour le jour

La semaine africaine des sciences à Abidjan

0

La Côte d’Ivoire figure sur la liste des 13 pays où se tient la semaine africaine des sciences. Du 27 au 30 Juin, Abidjan sera aux couleurs des sciences à travers différentes disciplines et activités.

Depuis le début du mois de juin, la semaine africaine des sciences est lancée ! Il s’agit d’une initiative de l’Institut panafricain des Sciences Mathématiques (AIMS) en partenariat avec Robert Bosch Stiftung. Le Next Einstein Forum (NEF) qui est une plateforme qui met en avant le développement scientifique en Afrique, est chargé d’organiser l’évènement dans différents pays. Le NEF a déjà réussi son pari au Soudan, au Rwanda, au Sénégal et en Tanzanie toujours autour de l’objectif « susciter la vocation pour les sciences ».

L’escale ivoirienne de cette caravane continentale dédiée à la science se fera autour d’ateliers techniques après la cérémonie d’ouverture qui se tiendra le 27 juin au Centre Andrew Young pour entrepreneuriat (bibliothèque du district d’Abidjan). Cette cérémonie d’ouverture sera une opportunité pour réfléchir sur les stratégies de développement scientifique en Côte d’Ivoire à travers différents panels. Les 28, 29 et 30 juin, des ateliers éclatés seront organisés à Abidjan et Grand-Bassam.

Un atelier de création de logiciels en résidence pour et par les jeunes filles aura lieu à Grand-Bassam les 28, 29 et 30 juin. Concomitamment, un atelier d’initiation au code informatique, à l’électronique et à la robotique se tiendra pour les enfants de 8 à 15 ans cette fois ci à Abobo (Fab Baby Lab). Un autre atelier pratique de fabrication de drones et d’imprimantes 3D se tiendra le 29 juin toujours à la Fab Baby Lab d’Abobo. Quant au séminaire de clôture, il réunira les participants et le public autour du rôle des Fab Lab dans la promotion des nouveaux métiers le 30 juin au Lycée Blaise Pascal de Cocody.

Rappelons que cette première édition de la Semaine africaine des sciences a lieu dans 13 pays. L’objectif à l’horizon 2020 est d’élargir l’initiative à l’ensemble des 54 pays du continent.

Raïssa Banhoro

Commentaites

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.